Prolongements en Arts plastiques

Dans ce roman, le jobard collectionne les bouteilles afin de les transformer, de les magnifier de les détourner de leur utilisation première. Comment une obsession, une « collectionnite » peut procéder d’une démarche de création.

De nombreux artistes ont utilisé cette entrée (Musée des arts modestes, Musée de la création franche, la Fabuloserie).

Propositions

Travail sur le musée personnel alimenté par les collections des élèves d’objets divers et variés faisant partie de leur panthéon personnel.

Pistes de travail

1 - Les collections

a - Collectionner c’est :

  • réunir, (entasser, trouver, échanger)
  • choisir (trier, classer, ordonner, éliminer)
  • présenter, mettre en scène

b - Les différentes collections possibles :

  • collections d’objets (rares ou quotidiens) (bizarres ou ordinaires)
  • collections d’images
  • collections de mots, de poèmes ou de textes
  • collections de sons

c - Les collections que les enfants connaissent :

  • timbres
  • images de foot ou pokémons, etc.
  • objets publicitaires
  • produits dérivés des grandes manifestations
  • drapeaux, fèves d’épiphanie, chapeaux, etc..
  • voitures, vélos, armes, outils, etc..

NB : on peut tout collectionner….

d - Les lieux où on trouve les collections :

  • la chambre, le bureau
  • les musées locaux
  • les musées industriels
  • les écomusées
  • les collections privées
  • les musées nationaux
  •  etc.

e - Comment mettre en place une collection de classe ?

La collection peut être l’objectif d’un projet de classe (démarches plastiques, mathématiques, scientifiques) ou bien un outil dans l’alimentation d’un autre projet (projet d’écriture, projet plastique, etc.).

C’est une démarche qui peut également fédérer un groupe classe.

On peut partir

  • soit d’un événement de la vie de classe (visites, recherche, documentation, temps, promenades) etc.
  • soit d’une collection personnelle d’enfant
  • soit d’une collection déjà présente dans la classe (cartes ou reproductions d’œuvres, etc.)
  • soit d’une demande de l’enseignant(e)

f - Comment faire vivre le musée personnel ou le musée de classe ?

Que faire de ces collections personnelles ?
Soit on les garde anonymement et elles servent à alimenter l’imaginaire de celui ou celle qui les a faites (c’est le trésor personnel).
Soit on se hasarde à les montrer et à les mettre en scène.

  • il faut donc trier, classer, ranger, éliminer,
  • il faut mettre en valeur ou fabriquer , organiser, choisir un ou des supports, des contenants, des lieux,
  • il faut décider à qui on les montre (les copains, les familles, les autres classes, etc..),
  • il faut les présenter, les accompagner (textes, vidéos, photos, etc..),
  • il faut les garder en mémoire (puisque passagère et / ou évolutive) (catalogues, photos, vidéos).

À partir des collections personnelles, parfois laborieuses à mettre en scène on peut constituer :

  • une collection à plusieurs
  • une collection de classe (sur un projet ou une thématique)

On peut puiser dans la collection de classe pour construire autre chose.
Dans tous les cas il faudra négocier, renoncer et dégager des critères nouveaux de collections.

L’enseignant(e) ne doit pas s’interdire d’alimenter le musée de classe et créer sa propre collection.



2 - Références artistiques autour de la collection :

Éducation artistique à l’école (CNDP)
Collection de Ben
Annette Messager
Boltanski
Chaissac
Armand
Duchamp (La boîte en valise)
Les créateurs des arts modestes (Facteur Cheval, Picassiette)